La responsabilité d'un hébergeur Internet

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

01 juin 2021

Icône temps de lecture

1 min.

hébergeur
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Quelle est la responsabilité d’un hébergeur Internet ?

L’hébergeur est celui qui stocke, sur des serveurs connectés en permanence aux réseaux, des données informatiques. Il est défini comme un « intermédiaires technique ». Il fournit des capacités de stockage aux personnes exploitant des sites Internet. A ce titre, la loi considère qu’ils ne peuvent pas voir leur responsabilité civile engagée du fait des activités ou des informations stockées.

En matière d’infractions pénales (par exemple, diffamation, injure, contrefaçon…), l’hébergeur ne peut pas voir sa responsabilité engagée à raison des informations stockées s’il n’a pas eu effectivement connaissance de l’activité ou de l’information illicite ou si, dès le moment où il en a eu connaissance, il a agi promptement pour retirer ces informations ou en rendre l’accès impossible. Le Conseil constitutionnel a précisé que cette règle ne peut avoir pour effet d’engager la responsabilité de l’hébergeur au seul motif qu’il n’aurait pas retiré une information dénoncée comme illicite par un tiers. Pour engager sa responsabilité, il faut que le caractère illicite de l’information soit manifeste, ou qu’un juge en ait ordonné le retrait.

Sources juridiques :

Article 6 I de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004. Conseil constitutionnel, décision n° 2004-496, 10 juin 2004

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 08 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat