Accueil > Idées business >

Le marché du conseil en communication

Icône auteur

Par Pierre Lemaître

Icône date de publication

24 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

conseil communication

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Ces dernières années, le chiffre d’affaires du secteur a progressé sous l’effet d’une demande soutenue. Les professionnels du secteur évoluent toutefois dans un contexte difficile :

  • La concentration du secteur tend à favoriser les groupes leaders présents dans le secteur au détriment des agences indépendantes. En effet, ces derniers ont, notamment, souvent plus d’atouts pour remporter les appels d’offres.

  • Evoluant ces dernières années dans un contexte économique globalement tendu, les professions connexes (agences média, sociétés de conseil en stratégie…), en quête de relais de croissance, se sont diversifiées sur l’activité de conseil en communication, contribuant à l’intensification de la concurrence. La digitalisation de la publicité (réseaux sociaux, téléphonie mobile, objets connectés) attire de nouveaux entrants issus du numérique (big data, intelligence artificielle) ce qui accentue la pression concurrentielle.

  • La multiplication des supports de communication (téléphones mobiles, internet, chaînes de télévision thématiques…) contraint les agences de communication à sans cesse s’adapter, favorisant les opérateurs les plus importants ou ceux qui sont spécialisés.

Dans ce contexte, les agences indépendantes généralistes (activités média et hors-média) ont intérêt à se regrouper en réseau pour renforcer leur visibilité et développer des synergies. Les agences spécialisées doivent, quant à elles, se positionner sur des marchés de niches.

Tendances

La crise sanitaire tend à freiner les dépenses de communication (mise à l’arrêt de l’évènementiel, fermetures de certaines catégories de commerce pendant les périodes de confinement, report des lancements de nouveaux produits, etc.). L’accélération de la digitalisation de l’économie, pour laquelle la crise sanitaire a joué un rôle de catalyseur, profitera toutefois aux agences spécialisées dans la communication digitale.

La dégradation de la conjoncture économique renforcera les pressions tarifaires, les donneurs d’ordre étant confrontés à la baisse de leurs budgets en communication. La concentration du secteur s’intensifiera.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

34 003 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR  (EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

2,701 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR  (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

124,5 (3)

138,0

125,8

115,9

108,2

100,0

95,5

86,6

80,7

70,8

59,1

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018, « Conseil en relations publiques et communication ».

(2) Source : INSEE, ESANE, « Conseil en relations publiques et communication ».

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique, « Conseil en relations publiques et communication ».

Lemaitre Pierre

Pierre Lemaître

Icône LinkedIn

Responsable des partenariats

Article mis à jour le 24 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat