Accueil > Idées business >

Le marché du métier du conseil

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

26 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

agence conseil

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Malgré la dégradation de l'activité de certains marchés clients (industrie, aéronautique, automobile, transport, tourisme), l'accélération de la transformation numérique de l'économie et la nécessaire refonte des organisations pour s'adapter à la crise sanitaire, ont contribué à soutenir l'activité du secteur en 2020.

Toutefois, le débouché du numérique profite surtout aux cabinets d’envergure internationale (Big Four : Deloitte, EY, KPMG, PwC) capables d’investir dans les nouvelles technologies (big data, intelligence artificielle, dématérialisation des flux, cybersécurité) pour construire une véritable offre produits (rachats de start-up, développement d’outils logiciels).

Les pressions concurrentielles sont renforcées à la fois par l'arrivée régulière sur le marché du conseil de nouveaux entrants (peu de freins à l'installation sur le plan réglementaire et financier) et par les stratégies de diversification menées par les professions connexes en quête de relais de croissance. Par ailleurs, l'émergence des plateformes d'intermédiation facilite la mise en relation entre consultant indépendant et entreprises.

Dans ce contexte, seuls les cabinets de taille moyenne bien implantés localement auprès des PME et ETI ainsi que les cabinets positionnés sur des niches d’activités qui ont intégré la transformation digitale pour repositionner la valeur ajoutée de leurs consultants (automatisation des traitements de données), peuvent se maintenir.

Tendances

La transition numérique (big data, intelligence artificielle) et écologique (mutation profonde de certains secteurs comme l'automobile ou l'énergie), constitueront de solides leviers de croissance. 

L'augmentation des restructurations et transformations d’entreprises créera également des débouchés pour le secteur.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2019

220 567 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

28,450 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2010)

2020

2019

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010

139,1 (3)
141,4

129,0

117,1
107,9
100,0
93,1
88,8
86,5
83,9
77,3

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2019 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2019.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : « Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion » – INSEE, Bulletin statistique.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 11 août 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat