Accueil > Idées business > Le marché de l'impression 3D >

Les points de vigilance de l'impression 3D

Icône auteur

Par Lucas Pedroza

Icône date de publication

27 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

impression 3D
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

Le poids des investissements et l’obsolescence rapide des technologies associées à l’impression 3D

L’impression 3D nécessite des investissements très importants qu’il faut rentabiliser. Le marché n’est pas arrivé à maturité et les évolutions technologiques sont très rapides. Les professionnels du secteur sont contraints de renouveler leurs équipements (imprimantes plus précises, combinaison de matières, etc.) pour répondre aux attentes des donneurs d’ordre et bénéficier de l’impact des nouvelles applications de l’impression 3D.

Les contraintes imposées par les donneurs d’ordre

Beaucoup d’entreprises du secteur sont dépendantes d’un nombre limité de donneurs d’ordre. Dans ce contexte, les pressions tarifaires sont importantes et peuvent nuire aux marges du professionnel.

Par ailleurs, l’obligation de certification (matériels, consommables, process, personnel) imposée par certains donneurs d’ordre (secteurs de pointe comme l’aéronautique, l’aérospatial ou le médical) entraîne un processus lourd et coûteux alors que les volumes de production sont, par définition, faibles.

La difficulté à recruter du personnel qualifié

La formation initiale en fabrication additive est encore peu développée et les profils disposant d’une solide expérience dans ce domaine sont peu nombreux sur le marché de l’emploi. Les entreprises doivent donc former elles-mêmes leurs personnels,  généralement issus de secteurs connexes (numérique, mécanique, design, etc.).

Dans ce contexte, les entreprises maitrisant leurs investissements, travaillant avec une clientèle diversifiée et proposant des services complémentaires à forte valeur ajoutée (formation, maintenance, etc.) ou des prestations à haut niveau de technicité, auront davantage d’atouts pour réussir dans ce secteur.

Lucas

Lucas Pedroza

Icône LinkedIn

Product Owner

Article mis à jour le 03 juin 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat