Accueil > Devenir entrepreneur > Comment faire un business plan : le guide complet >

Comment rédiger un Executive summary de business plan efficace ?

Icône auteur

Par Jules Drevon

Icône date de publication

01 octobre 2021

Icône temps de lecture

3 min.

rédiger un Executive summary

L’executive summary ou résumé opérationnel, c’est la première page du business plan que lira un investisseur. Et possiblement la seule ! En tant que créateur d’entreprise ou de startup, votre défi c’est la rédaction de l’executive summary. Mais pas de panique, on vous explique ici comment séduire les investisseurs dès les premières lignes… 

💪🏼 Téléchargez notre exemple gratuit d’executive summary pour vous aider !

Pourquoi rédiger un executive summary ?

L’executive summary c’est la porte d’entrée vers votre projet d’entreprise. Si elle ne donne pas envie, votre lecteur ne l’ouvrira pas. 

Plutôt qu’une simple introduction, il résume votre projet entrepreneurial en reprenant les éléments phares du business plan pour capter l’attention de l’investisseur. Tout simplement. 

Un executive summary contient :

  • L’activité et le secteur dans lequel votre entreprise se développe.

  • Les valeurs, la vision et la mission de votre entreprise.

  • Les membres qui composent votre équipe et le détail de votre parcours en tant que dirigeant. 

Quel est le but de l’executive summary ?

🤝 L’executive summary n’a qu’une seule fonction : inciter votre interlocuteur à tourner la page et continuer la lecture de votre business plan

Il doit surtout convaincre le futur investisseur que votre projet d’entreprise a été réfléchi, est viable et surtout fait sens !

⏱ L’executive summary doit pouvoir séduire votre lecteur en 30 secondes. 

Image d'illustration

👌🏽 Astuce : Rédigez votre executive summary après la rédaction de votre business plan pour être bien au clair sur les éléments à faire figurer (comme la bande annonce d’un film est créée une fois le film réalisé !).

À qui s’adresse l’executive summary ?

  • Les investisseurs et les financeurs. 

  • Les banquiers. 

  • Les business angels. 

  • Les institutionnels (BPI, CCI, régions…) 

  • Les futurs premiers salariés ou associés.

  • Les donateurs d’une plateforme de crowdfunding. 

Peu importe votre lecteur, vous devez vous mettre à sa place pour rédiger le meilleur executive summary possible. Par exemple, posez-vous la question : quelles informations sont les plus importantes aux yeux d’un investisseur ?

➡️  Votre secteur d’activité et les principales perspectives de développement.

➡️  L’opportunité de marché et le potentiel de croissance

➡️  Le stade de développement de votre entreprise (jeune startup en création ou une entreprise ayant déjà levée en série A ?).

➡️ Le financement demandé.

Image d'illustration

👌🏽 Astuce : Utilisez la preuve sociale ! Investisseurs, business angels, banques, ajoutez régulièrement les partenaires qui vous suivent dans votre projet ! 

Rédiger l’executive summary : les bonnes pratiques

Comme pour le business plan, utilisez une structure d’executive summary préexistante et inspirez-vous d’un exemple d’executive summary.

⚠️ Ne dépassez jamais plus de 2 pages pour l’executive summary. Le format idéal est un document d’une page à une page et demi, aéré et allant à l'essentiel.

➡️ Ne perdez jamais de vue l’objectif de l’executive summary : donner envie de lire le business plan : 

  • Montrez votre expertise, votre connaissance du secteur et prouvez la viabilité des informations transmises. Appuyez-vous toujours sur des chiffres fiables. 

  • Travaillez la proposition de valeur unique (PVU) de votre projet, le business model (modèle économique) et la concurrence. L’investisseur doit sentir l’opportunité d’investissement à ne pas louper !  

  • Restez concis mais soyez percutant. Vous n’avez que 2 pages maximum ! Donnez l’eau à la bouche mais détaillez tous les éléments dans le contenu du business plan. 

➡️ Rédigez plusieurs executive summary en fonction du lecteur cible : Vous vous démarquez d’un executive summary standard et marquez des points en tant que créateur d’entreprise. 

Les étapes de rédaction de l’executive summary

Alors, comment rédiger l’executive summary parfait pour séduire un investisseur ?

L’idéal est de suivre la trame du business plan : 

L’opportunité de marché : la grande idée du projet

Le lecteur cherchera bien sûr à savoir quelle est votre offre et donc ce que vous vendez.

Ainsi vous pouvez détailler : 

  • Le marché dans lequel s’insère votre entreprise et les opportunités de marché.

  • La présentation simple mais claire de votre business model : comment gagnez-vous de l’argent avec votre entreprise ?

  • L’avantage concurrentiel : Qu’est ce que votre entreprise apporte de plus ou de différent de la concurrence ? 

Le projet d’entreprise :  Qui se cache derrière l’idée de création d’entreprise ?

  • Présentez-vous et votre parcours en tant que fondateur. Présentez aussi les membres de l’équipe et pourquoi celle-ci fonctionne, vos réussites, vos points forts. 

  • Comment avez-vous eu l’idée ? Racontez l’origine et les problèmes rencontrés. Soyez inventif ! vous pouvez faire jouer le storytelling ici, comme lors d’un pitch de vente. 

  • 😉 Le lecteur doit vous faire confiance en quelques phrases. N’oubliez pas que là plupart des investisseurs parient sur des porteurs de projets autant (voir plus) que sur le projet en lui-même !

L’action : la mise en application de l’idée d’entreprise

Le lecteur a compris l’opportunité et à qui il avait affaires.

  • Détaillez le plan d’actions et les étapes du développement de votre projet. Projetez-vous dans le temps (3 à 5 ans). 

  • La stratégie commerciale et la stratégie marketing.

  • Le développement technique et opérationnel de votre produit ou service. Indiquez les grandes phases du projet, inspiré du rétroplanning du business plan.

Les prévisions financières : le financement de l’idée

Concluez votre executive summary par les éléments chiffrés. Sans rentrer dans le détail, expliquez pourquoi sollicitez-vous votre investisseur ?

  • Montrez en quelques phrases et à l’aide d’extraits de tableaux vos perspectives chiffrées. Le lecteur doit comprendre que le projet est fiable et rentable.

Justifiez toujours vos chiffres. 

  • Quand serez-vous à l’équilibre, rentable ? Quel sera le plan de financement ? Comment alimenterez-vous la trésorerie ? Autant d’éléments issus des prévisions financières faites dans le business plan. 

  • Quels sont vos besoins et pourquoi ? Vous devez justifier votre demande de financement succinctement. 

🤝 Vous pouvez également expliquer pourquoi vous faites appel à tel investisseur en particulier.

Les erreurs à éviter dans l’executive summary 

➡️ Dépasser les 2 pages maximum.

➡️ Chassez les fautes d’orthographes comme la peste ! Les investisseurs y sont généralement allergiques !

➡️ Adopter un ton trop formel ou trop familier. 

Adaptez le ton et le vocabulaire en fonction de votre cible. 

➡️ Être confus et se répéter.

➡️ Oublier la raison de votre business plan. Que vous cherchiez un investissement ou à rencontrer votre lecteur, mentionnez-le à la fin de l’executive summary !

CRÉEZ UN BUSINESS PLAN GRATUITEMENT

Créez un business plan convaincant en quelques clics, et réutilisez-le partout. Si vous avez des questions, un coach vous accompagne gratuitement à chaque étape de votre création d'entreprise.

Image d'illustration
Créer mon business plan

Notre exemple d'executive summary

Loading PDF…
Page 1 sur --

Jules Drevon

Jules Drevon

Icône LinkedIn

Rédacteur

Article mis à jour le 01 octobre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat