Accueil > JSE Mag >

Entretien avec Mathieu, fondateur de déciBell Studio à Sainte-Maure-de-Touraine

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

13 juillet 2021

Icône temps de lecture

3 min.

décibell studio
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Montez le son ! La parole est à Mathieu, fondateur du studio de mixage et mastering déciBell Studio. Il nous livre ici son expérience et les clés de son parcours.

Bonjour Mathieu, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Mathieu, j’ai 28 ans, j’ai créé mon entreprise déciBell Studio en Février 2021. Je suis basé à Sainte-Maure-de-Touraine en Région Centre. L’entreprise propose des prestations de mixage et de masterisation audio. On propose aussi des formations en MAO autant aux particuliers qu'aux professionnels. 

Et que faisiez-vous avant de vous lancer dans cette activité ?

Auparavant, j’ai travaillé pendant 5 ans en laboratoire de recherche et développement en tant qu’'expert acousticien. Je travaillais dans la recherche sur les pompes centrifuges, autant sur l'aspect acoustique que vibratoire. J’avais une formation en physique, hydraulique, mécanique… J’ai toujours été passionné de musique en parallèle, j’avais des projets musicaux et j’étais intéressé par la MAO. C’est de là qu’est né le projet mais entre les deux j’ai voyagé à travers l’Europe à vélo pendant 4 mois, jusqu’en Norvège. C’était une sacré expérience qui m’a pas mal forgé pour créer mon entreprise. Cela m’a appris à m'écouter, à avoir confiance en soi et à me motiver au quotidien. Cela aide à faire des étapes, des planning, ce qui est primordial dans un projet comme le mien. J’ai mis par la suite 1 an et demi à développer ce projet. 

Super, et dans quelle région êtes-vous établie ?

Je suis basé à Sainte-Maure-de-Touraine, près de Tours, Chinon et Loches qui sont des villes stratégiques car beaucoup de studios sont sur Tours par exemple. Je faisais un lien entre ces villes, de par l’autoroute, les lignes de train…  

Quelles ont été les étapes de la création de votre projet (financement, business plan, étude de marché...) ? À qui vous êtes-vous adressé pour la création de votre entreprise ?

Dans un premier temps j’ai été chez Pôle Emploi et essayé de poser des questions mais les retours ont été trop lents ou inadaptés. Je n’ai pas senti d’aide de leur part. Je me suis débrouillé seul autant pour l’étude de marché, le business plan… J’ai reçu une aide de l’association Ecopia pour aider à développer une entreprise, sur l’aspect communication, marketing. Cela m’a été d'une grande aide et j’ai eu un déclic pour beaucoup de choses car le milieu culturel ne fonctionne pas comme les au. J'ai perdu beaucoup de temps avec la CCI ou Pôle Emploi qui ne me sentait pas légitime à me donner cette formation qu’Ecopia m’a accordé. Sans cette formation, j'aurai eu des lacunes en communication, marketing et design d’entreprise par exemple. 

À qui s'adresse votre projet ? Quel est votre petit "plus" par rapport aux autres ?

L’entreprise s’adresse principalement aux auteurs compositeurs, managers de groupes, labels, aux musiciens professionnels, amateurs. Je vais travailler sur toute la partie post-enregistrement. Ces enregistrements peuvent se faire en studio ou à domicile maintenant. Je travaille principalement dans tout ce qui est rock, metal, pop avec une production à l'américaine. C’est une musique assez lourde, solide avec beaucoup d’énergie, assez différente d’une production à la française. Je propose aussi des formations et peux conseiller des gens sur les enregistrements, de part mon background en acoustique et vibration. Tout cela me démarque et me fait sortir des normes que l’on a l’habitude de voir. 

Comment exercez-vous cette activité ? Avez-vous un local commercial ? À domicile ? Sur Internet ?

Actuellement je fais ça chez moi, j’ai refait une pièce en studio, traitée acoustiquement. J’ai le matériel nécessaire en termes d'enceintes, de PC, de logiciels. C’est un investissement personnel. Par la suite, j'aimerais développer l’entreprise en louant des locaux, en faisant des accueils d’artistes et en proposant des enregistrements. Pour le moment c’est seulement un problème financier car l’envie est là. 

Quels bénéfices personnels tirez-vous de cette activité ? Qu'avez-vous appris de cette expérience ?

J’ai beaucoup appris à m’écouter, à prendre du recul. J’ai évidemment appris en communication et en marketing. C’est un travail très critique qui demande beaucoup de patience. Il faut savoir écouter les autres, soi-même et ne jamais être pleinement satisfait pour toujours chercher plus loin. Il faut aussi s’entourer des bonnes personnes, c’est essentiel. Il faut savoir créer ce réseau en s’entourer de personnes du même métier qui te font te sentir légitime dans ton activité en te conseillant… 

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées au cours de cette aventure ?

Je dirais que les plus gros problèmes ont été lors de la création de l'entreprise, le choix des statuts. Je me sentais également seul lors des démarches, lors de l’étude de marché par exemple. Tout cela jusqu'à la formation Ecopia. Il n’y a pas grand chose pour les créateurs d’entreprises dans mon milieu. Une fois que cette étape là s’était passée ça a été en s'améliorant mais au départ il fallait se motiver au quotidien. Je sentais bien que personne ne savait dans quelle case me mettre, je ressentais du jugement de la part de certaines organisations et cela à été dur de savoir vers qui se retourner. Le Covid aussi à été un gros point négatif car pas de rencontres, pas de salons, peu d’échanges. 

Quel conseil donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ?

Je dirais de bien s’entourer, de créer son réseau sans hésiter à aller poser des question, aller vers les gens qui font notre métier car leur expérience nous forge. Il faut également de la patience et beaucoup de persévérance. Il ne faut pas avoir peur de s’adapter, quitte à changer certaines choses de nos projets. Au départ, on a vraiment une idée en tête, il ne faut pas hésiter à la modeler.

 

Vous pouvez retrouver Mathieu et déciBell Studio via : 

https://www.decibell-studio.com/a-propos/#faq

https://www.facebook.com/decibellstudio

https://www.linkedin.com/company/decibell-studio/

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 10 septembre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat