Accueil > Idées business >

Le marché du commerce de détail d'équipements automobiles

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

27 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

commerce équipements automobiles

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l''emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Malgré l'amélioration de la fiabilité des véhicules, l'accroissement du parc automobile conjugué à l'augmentation de l'âge moyen des véhicules soutient le volume d’activité du secteur.

L'entrée en vigueur du renforcement des contrôles techniques depuis le 20 mai 2018 (nombre de points de contrôle porté à 124 contre 131 ce qui représentera 606 points de défaillances contre 453 aujourd'hui) a également eu un impact positif sur la demande d'équipements automobiles (augmentation des réparations obligatoires).

Toutefois, les professionnels du secteur sont confrontés à d'intenses pressions concurrentielles. D'une part, les réseaux sous enseignes (centres autos, spécialistes de la réparation rapide) mènent des stratégies de maillage territorial et se livrent une véritable guerre des prix en développant leurs propres marques de distribution. D'autre part, la vente d'accessoires automobiles sur Internet se développe (notamment sur le pneumatique) ce qui tend à accentuer les pressions tarifaires.

Dans ce contexte, les indépendants sont contraints d'intégrer les réseaux organisés et de diversifier leurs activités vers la réparation et de proposer des services (montage de pneus, de plaquettes de frein…).

Tendances

Malgré la chute de l'activité de réparation et de contrôle technique au premier semestre 2020, les professionnels du secteur ont bénéficié d'un effet de rattrapage au 2ème semestre qui a joué un rôle d'amortisseur dans la chute du chiffre d'affaires sur l’année.

Le rebond d'activité du secteur en 2021 sera porté par le vieillissement du parc automobile, la bonne tenue du marché de l'occasion.

L'organisation du marché

  • Les généralistes (Norauto, Feu-vert, garagistes, stations-service,…) dont l'activité principale concerne la vente de produits et de pièces détachées (80% du chiffre d'affaires). Le montage et l'entretien du véhicule sont des activités secondaires. Très recherchés par la clientèle, leur chiffre d'affaires est très supérieur à celui des spécialistes.

  • Les spécialistes (Speedy, Midas…) qui axent leur offre sur un produit principal (échappement, pneus, matériel audio,…). Leur stratégie les entraîne vers la diversification afin d'augmenter leur volume d'activité. Le montage et l'entretien constituent l'essentiel de leur activité. La vente de produits ne représente que 20% de leur chiffre d’affaires.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2018

8 496 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2018

6,410 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

114,7 (3)

121,7

119,8

115,3

104,3

100,0

96,4

95,4

90,5

87,8

83,5

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2018 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprise au 31 décembre 2018.

(2) Source : INSEE, ESANE, « Commerce de détail d’équipements automobiles ».

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique, « Commerce de détail d’équipements automobiles ».

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 17 novembre 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat