Accueil > Idées business > Le marché de la parfumerie >

Les points de vigilance de la parfumerie

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

ouvrir parfumerie
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principale difficultés du métier

Le secteur de la parfumerie est un secteur risqué en raison des besoins en fonds propres élevés lors de l’installation et des fortes pressions concurrentielles entre les différents canaux de distribution qui entraînent une diminution des marges. Les indépendants isolés disparaissent au profit de réseaux sous enseigne.

La gestion et la maîtrise des stocks

La maîtrise des achats et des stocks est essentielle. Elle est très délicate du fait du nombre de références de plus en plus important (nombreuses innovations des marques), des effets de mode et des exigences des fabricants et des grossistes.

L’importance des charges fixes

Elles sont liées à l’emplacement. Le montant des loyers est en effet particulièrement élevé du fait de la nécessité d’être idéalement situé (centre-ville, centre commercial) et de disposer de surfaces de plus en plus importantes. Les aménagements sont également coûteux et doivent être renouvelés très fréquemment. Dans ce contexte, les parfumeries doivent, pour se maintenir, disposer de fonds propres importants, disposer d’un emplacement de premier ordre et gérer rigoureusement leurs achats et stocks.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Commerce

Moyenne tous secteurs

70,7 % (1)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération 2014.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat