Accueil > Idées business >

Le marché de la pharmacie

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

19 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

pharmacie
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l'emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Les pharmaciens sont confrontés à une profonde mutation de leur secteur depuis plusieurs années.

Les politiques successives de maîtrise des dépenses de santé menées par les pouvoirs publics ont entraîné une baisse de leurs marges sur les médicaments remboursables, qui représentent plus des 3/4 de leur chiffre d’affaires. En effet, plusieurs mesures pénalisent les professionnels : réductions tarifaires, déremboursement de certaines spécialités, nouveaux taux de marges, franchise de 50 centimes d’euros, généralisation des grands conditionnements, suppression des marges arrière et réduction des délais de paiement aux fournisseurs.

La dernière convention pharmaceutique instaure le principe de rémunération à la performance :

  • instauration d’une rémunération pour l’accompagnement de patients chroniques.

  • renforcement de la rémunération sur objectifs en fonction du taux de substitution sur les médicaments génériques,

  • introduction d’un honoraire de dispensation (analyse de l’ordonnance, préparation, conseils) en complément de la marge commerciale.

Dans ce contexte, les pharmaciens se regroupent au sein de centrales d’achat (2/3 des pharmaciens) afin d’obtenir de meilleures conditions d’achat et de bénéficier de nouvelles prestations. Enfin, le développement de la vente en libre accès constitue un atout car il entraîne une hausse de la consommation des produits exposés.

Tendances

L’avenant conventionnel 11 pour la période 2018-2022, réforme en profondeur le mode de rémunération des pharmaciens au profit des honoraires de dispensation tandis que le pourcentage perçu sur chaque boîte de médicament diminue. Trois nouveaux types d’honoraires sont créés (sur chaque dispensation sur ordonnance, sur certains médicaments ainsi que sur les délivrances pour des patients de plus de 70 ans ou moins de 3 ans). A l’issue de la convention, en 2022, la part des revenus provenant des marges commerciales ne devrait pas excéder 30%.

Bien que très réglementée (médicaments non soumis à prescription, site rattaché à une officine physique), la vente de médicaments sur internet se développera dans les prochaines années ce qui contribuera à renforcer les pressions concurrentielles (50% des médicaments vendus sur Internet sont falsifiés selon l’OMS).

NOMBRE D’OFFICINES

Au 1er janvier 2018

20 966 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2016

37,926 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

105,0 (3)

102,4

101,8

100,0

99,9

100,2

100,0

99,5

97,6

(1) Source : Conseil National Ordre Pharmaciens, Donnée pour la France métropolitaine.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source: INSEE, Bulletin statistique.

Théophile

Content manager junior

Article mis à jour le 19 mai 2021

Pour aller plus loin

Newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez nos actualités, témoignages et conseils