Accueil > Idées business >

Le marché de la location de voitures

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

3 min.

agence location voiture

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

COMPÉTENCES

Qualification professionnelle
Aptitudes commerciales
Maîtrise de la gestion

SPÉCIFICITÉS

Poids des investissements
Importance de la qualité de l''emplacement
Intensité de la concurrence

VIE PRIVÉE

Niveau de rémunération
Degré des contraintes horaires
Facilité de remplacement

Contexte

Très sensible à la conjoncture économique, le secteur de la location de véhicules automobiles doit aussi faire face, ces dernières années, à de profondes mutations structurelles liées aux évolutions technologiques et sociétales.

Sur le segment de la location de courte durée de voitures, plusieurs facteurs sont favorables aux professionnels : évolution du rapport à la voiture (de la possession à l'usage), hausse de la fréquentation touristique, hausse des coûts fixes et d'entretien des véhicules et difficultés croissantes de stationnement dans les grandes agglomérations (saturation, coût).

Toutefois, les pressions concurrentielles intra-sectorielles des acteurs historiques, qui résultent des politiques de maillage territoriales menées par les grandes enseignes (agences, corners, micro-franchises), sont accentuées par la percée des non-spécialistes qui se diversifient (la grande distribution et les concessionnaires automobiles notamment) et plus récemment, par l'arrivée de nouveaux entrants qui exploitent les atouts de la digitalisation pour proposer de nouveaux services liés à la mobilité (autopartage en libre-service, location entre particuliers). Bien que ces nouveaux services séduisent une nouvelle clientèle (jeunes et citadins notamment), ils contribuent à la déflation des tarifs de location. Enfin, le développement de modes de transports alternatifs et low cost (covoiturage, transport low cost par autocar ou train) renforce les pressions concurrentielles.

Alors que le parc en location longue durée ne cesse de croître d'année en année, ce segment d'activité évolue lui aussi. Confrontés à une concurrence exacerbée sur le marché des grands comptes qui reste dominé par quelques leaders, les acteurs de la LDD cherchent de nouveaux débouchés auprès d'une clientèle de TPE/PME mais aussi de particuliers et adaptent leurs offres en conséquence (contrats plus flexibles, fleet management, location moyenne durée). Par ailleurs, les services associés à la location (entretien, assurance, assistance, pneumatiques, gestion du carburant, gestion des amendes, etc.) deviennent incontournables pour se différencier et créer des relais de croissance. Enfin, dans le cadre des plans de mobilités (obligatoires depuis le 1er janvier 2018 dans les entreprises de plus de 100 salariés), les professionnels de la LDD accompagnent leurs clients dans la mise en place de solutions de mobilités alternatives (covoiturage, autopartage, crédit mobilité).

Intéressés par la location de voiture ? Apprenez-en plus !

Tendances

Le segment de la location de courte durée est durement impacté par la crise sanitaire. Sous l'effet conjugué des restrictions de déplacement et de l'effondrement de la fréquentation touristique et des voyages d'affaires, le chiffre d'affaires en valeur des loueurs a accusé un recul historique de 25% en 2020. Malgré le redressement de l'activité de 2021, soutenu par une demande intérieure dynamique, la location de courte durée ne retrouvera pas son niveau d'avant crise. Les leaders du secteur poursuivront leurs restructurations financières. La digitalisation de l'activité s'accélérera (réservation en ligne, localisation du véhicule via une application, clé digitale, état des lieux du véhicule sur support numérique, contrat de location numérique) ce qui permettra de diminuer les coûts fixes (locaux des agences physiques notamment) et de proposer une offre plus attractive. Les grandes enseignes du secteur poursuivront également leurs stratégies de diversification avec des offres de location moyenne/longue durée sans engagement ou de mobilités alternatives (vélos notamment).

Les acteurs de la location longue durée ont été beaucoup moins impactés par la crise sanitaire en 2020 (le chiffre d'affaires en valeur a reculé de moins de 1% sur un an). La pénurie des composants électroniques, qui entraîne un allongement des délais de livraison des nouveaux véhicules, conduira à l'accélération du développement de la location moyenne durée et de la location longue durée de véhicules d'occasion.  

L'organisation du marché

La location courte durée :

  • Les grandes enseignes historiques qui se développent en propre et en franchise. Les enseignes internationales (Europcar, Hertz, Avis Budget) dominent très largement le secteur face aux enseignes d'envergures nationales ou régionales (Rent A Car, Ada, Cargo). Les réseaux sous enseignes captent à la fois une clientèle de professionnels et de particuliers (tourisme, besoins ponctuels de déplacement). Certains réseaux développent des micro-franchises afin de permettre à des professions connexes de générer un complément d'activité (garagistes, carrossiers, etc.).

  •  Les concessionnaires automobiles et la grande distribution : ces non-spécialistes voient dans la location un potentiel de diversification. En s'appuyant sur les structures et logistiques existantes, ils sont en mesure de proposer des tarifs très compétitifs.

  •  les spécialistes de l'autopartage (Ubeeqo, Zity) et les start-up (Getaround, Ouicar) : ils sont positionnés sur le segment de l'autopartage en libre-service et de la location entre particuliers. Ces nouveaux entrants bousculent le modèle économique du secteur.

 

La location longue durée :

Son principal débouché est constitué par les entreprises qui externalisent la gestion de leur parc automobile. Il s'agit d'un segment très concentré (les quatre leaders gèrent plus des trois quarts du parc LLD)

  • huiles loueurs adossés aux constructeurs (Diac Location avec Renault, Creditpar avec PSA, etc. ),

  •  les loueurs adossés aux groupes bancaires (Arval filiale de BNP Paribas, ALD Automotive filiale de Société Générale, etc. ),

  •  les loueurs indépendants : plusieurs enseignes franchisées proposent désormais des offres de location longue durée sans engagement (Avis, Sixt).

Outre la location longue durée, les acteurs du secteur proposent aussi le fleet management (gestion déléguée de la flotte automobile d'une entreprise) dont la part tend à croître.

NOMBRE D’ENTREPRISES DU SECTEUR

2019

LCD : 7 804 (1)
LLD : 614 (1)

CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR (EN MILLIARDS D’EUROS)

2019

LCD : 4,377 Md€ (2)
LLD : 7,637 Md€ (2)

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU SECTEUR EN VALEUR (INDICE ICA BASE 100 EN 2015)

2020

2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010

98,4 (3)
131,0

122,4
111,6
106,1
100,0
95,0
93,3
92,4
93,8
91,7

(1) Source : Insee, démographie des entreprises et des établissements 2019 – champs marchand non agricole, Stocks d’entreprises au 31 décembre 2019.

(2) Source : Insee, Esane.

(3) Source : Insee, Indice de chiffre d'affaires base 2015, Location de courte durée de voitures et de véhicules automobiles légers.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 14 avril 2022

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat