Accueil > Idées business > Le marché de la mécanique générale >

La réglementation de la mécanique générale

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

18 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

mécanicien
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les aptitudes professionnelles

Le secteur de la mécanique générale recouvrant de nombreuses spécialités, les formations sont très diversifiées. Elles vont du CAP aux formations d’ingénieurs. Généralement, l’entrepreneur est un technicien qualifié et expérimenté ou un ingénieur.

Le professionnel doit parfaitement maîtriser toutes les compétences techniques nécessaires à son activité. Compte tenu des évolutions technologiques, il doit continuellement entretenir ses compétences. Dans les petites structures, l’entrepreneur doit à la fois gérer la production, s’occuper des aspects administratifs et financiers et orienter la stratégie commerciale de son entreprise (négociations des contrats).

L’ environnement réglementaire

Les contraintes à l’installation

Le professionnel doit s’assurer que son activité est compatible avec le plan d’occupation des sols de la commune qui peut restreindre certaines activités.
Il doit également rapidement s’engager dans une démarche de certification afin d’obtenir des marchés auprès des industries clientes (ISO 9001, ISO 14001, AS9100B).

Les principaux points de la réglementation professionnelle

La réglementation concerne essentiellement l’hygiène et la sécurité. Les réglementations de l’environnement (traitement des déchets) et d’utilisation des machines dangereuses (décret du 11.01.1993) doivent être respectées.

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 20 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat