Accueil > Idées business > Le marché des services funéraires >

Les points de vigilance des services funéraires

Icône auteur

Par Théophile Rousseau

Icône date de publication

24 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

pompe funèbre
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les principales difficultés du métier

Le manque de diversification

A l’origine exclusivement tournés vers les activités funéraires, les professionnels ont élargi leurs champ de compétences vers les services d’assistance aux familles (démarches administratives, organisation des cérémonies d’adieux) et les produits de prévoyance (assurances obsèques). Les entreprises incapables de prendre cette orientation seront amenées à disparaître. 

La dépendance à la conjoncture démographique

Le chiffre d’affaires du professionnel dépend du nombre de décès. Avec le prolongement de la durée de vie lié aux progrès médicaux, la mortalité est stable. Cependant, en raison du vieillissement de la population française, le nombre de décès annuels tend à augmenter. 

La dépendance aux évolutions sociologiques

Les professionnels du secteur sont dépendants des évolutions sociologiques liées aux pratiques funéraires : la désacralisation de la mort s’accompagne d’une diminution des dépenses moyennes par décès (comparaison des tarifs auprès de plusieurs professionnels, baisse du nombre d’articles funéraires, arbitrages budgétaires au détriment des matériaux nobles). 

Dans ce contexte, les professionnels qui réussissent sont ceux qui sont capables de maintenir leur niveau de rentabilité grâce à une large gamme de services et qui jouissent d’une bonne notoriété. L’adhésion à un réseau constitue un plus incontestable.

TAUX DE SURVIE AU-DELÀ DES 3 PREMIÈRES ANNÉES

Pompes funèbres

Moyenne tous secteurs

Nc (1)

75,2 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 3 ans pour la génération 2014.

Théophile

Théophile Rousseau

Icône LinkedIn

Content manager junior

Article mis à jour le 27 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat