L'activité de la maroquinerie

Icône auteur

Par Joris Melin

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

maroquinier
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

L’installation

Elle nécessite l’acquisition d’un pas-de-porte situé en centre-ville ou en galerie marchande. Les agencements et le stock de départ représentent un coût élevé.

Les investissements

Les investissements portent essentiellement sur les stocks et les agencements (vitrines, étalages, façades) qui sont à renouveler tous les 5 à 7 ans. 

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit ses ventes par collections (printemps/été et automne/hiver). Il doit réagir très rapidement lorsqu’un article se vend difficilement, soit en le présentant en vitrine, soit en diminuant son prix de vente. Il doit achalander en permanence son commerce en tenant compte des achats de la clientèle et de la saisonnalité de son activité. Pour cela, il suit les gammes de produits les plus vendus et les gammes de prix les plus recherchés par sa clientèle. 

Les recettes de l’activité

L’activité est très saisonnière, avec des pointes aux périodes de fêtes (Noël, Fête des Mères, Fête des Pères). Les mois de juin (bagagerie) et de septembre (rentrée scolaire) permettent des recettes supérieures de 15 à 30% aux autres recettes mensuelles. Les produits les plus vendus sont les sacs à main, les portefeuilles et les articles de voyage.

Les charges à surveiller

Les achats représentent 40 à 50% du chiffre d’affaires. Ils doivent être parfaitement maîtrisés sous peine de générer d’importants frais financiers. Les charges de personnel et les loyers représentent les deux autres postes de charges importants.

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend avant tout de la maîtrise du stock, des conditions d’approvisionnement auprès des fabricants, grossistes ou centrales d’achats et de la politique de prix. Le professionnel doit parvenir à un équilibre constant entre un écoulement rapide des produits “démodables”, une marge suffisante sur les produits de marque à durée de vie plus longue et un achalandage adapté aux exigences de la clientèle et à la saisonnalité. L’adhésion à un groupement d’achats et la limitation des périodes de soldes constituent des facteurs de réussite.

La gestion financière et les besoins en trésorerie

La gestion de la trésorerie doit être très rigoureuse du fait de l’importance des stocks et de la saisonnalité de l’activité.

EVOLUTION DU NOMBRE DE CRÉATION

2019
2018
2017
2016
2015

156 (1)
198
174
424
192

LES RATIOS DE GESTION CLEFS

Chiffre d’affaires moyen
Marge brute
Excédent brut d’exploitation
Rotation des
stocks
Crédit clients
Crédits fournisseurs
Besoin en fonds de roulement

173 K€ (2)
47,49 %
20,10 %
191 jours
1 jour
45 jours
71 jours

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements – champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, « Commerce de détail de maroquinerie et d’articles de voyage ».

(2) Source : Moyenne indicative. Données exprimées en % et jours (de chiffre d’affaires ou d’achat).

Joris

Joris Melin

Icône LinkedIn

Coach pour entrepreneur

Article mis à jour le 25 mai 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat