La réglementation du traiteur

Icône auteur

Par Garance Bazan

Icône date de publication

25 mai 2021

Icône temps de lecture

1 min.

traiteur mariage
Icône TwitterIcône FacebookIcône LinkedIn

Les aptitudes professionnelles

Le traiteur doit maîtriser les techniques culinaires et s’adapter aux besoins de sa clientèle en étant créatif. Ce métier nécessite un très bon sens du contact, de la rigueur et de bonnes compétences en gestion. Travaillant sur commande et dans des délais très courts, il doit aussi savoir s’organiser. Le professionnel peut aussi avoir à s’occuper de la décoration des lieux et de l’animation de la réception.

L’environnement règlementaire

Les principaux points de la règlementation professionnelle

Les normes d’hygiène et de sécurité sont très contraignantes : la non rupture de la chaîne du froid, le transport et le stockage en camions réfrigérés doivent être assurés avec rigueur. Le non-respect des normes d’aménagement (cuisines, chambres froides, entrepôts de stockage…) entraîne la fermeture immédiate de l’établissement. Les contrôles sanitaires, dans les locaux ou sur les transports, sont fréquents.

Toute prestation doit donner lieu à un devis, accepté par le client avant livraison.

La loi de modernisation de l’économie (LME) du 4 août 2008 (2008-776) a débouché sur des mesures portant sur les délais de paiement aux fournisseurs. La LME plafonne les délais de paiement à 60 jours à compter de la date d’émission de la facture (ou 45 jours fin de mois). Les sanctions en cas de dépassement de ces délais sont renforcées. 

Depuis le 15 juillet 2015, la mention "fait maison" s'impose au traiteur (loi 2014-344 du 17 mars 2014). Cette mention identifie les plats élaborés sur place à partir de produits crus transformés sur place. Les traiteurs peuvent utiliser la mention "fait maison" pour les plats qui sont en partie réalisés sur un lieu différent de celui où ils sont servis au consommateur, à la condition que ce soit le même professionnel qui réalise les deux opérations (organisation de réceptions, foire, marché de plein air, etc.).

Statut juridique et fiscal

Rendez-vous sur notre article Mes impôts et taxes pour connaître le taux de TVA qui s’applique à votre activité ainsi que le mode d’imposition de vos bénéfices.

LANCER VOTRE ENTREPRISE FACILEMENT AVEC JE SUIS ENTREPRENEUR

Nous vous proposons un accompagnement gratuit et pas à pas, de la définition de votre projet jusqu’à la création de votre business plan, en passant par la création de l'étude de marché et le dépôt des statuts juridiques.

Image d'illustration
Faire mon business plan
Garance

Garance Bazan

Icône LinkedIn

UX designer

Article mis à jour le 23 juillet 2021

Pour aller plus loin

La newsletter des entrepreneurs

Tous les mois, recevez notre newsletter fraîche et décalée pour casser les barrières de l'entrepreneuriat